Image Alt

Juin 40

de Bruno Cadillon

Création 2018

TEXTE ET MISE EN SCÈNE : Bruno Cadillon

AVEC :

  • Cyril Lévi-Provençal
  • Danièle Marty
  • Sylvain Savard
  • Dominique Verrier

LUMIÈRE : Michel Druez

Spectacle dès 12 ans 
Durée 1h30

Le 10 juin 1940, le gouvernement Reynaud fuit l’avancée allemande et quitte Paris pour la Touraine. Il partira quelques jours plus tard à Bordeaux. Période charnière de la guerre qui va décider de la place de la France dans un conflit qui n’est pas encore mondial, le mois de juin 1940 verra s’affronter deux camps que tout oppose : celui de Churchill et de Gaulle qui veulent continuer la guerre, quitte à ce que le gouvernement abandonne la métropole et s’installe en Afrique du nord, et celui du généralissime Weygand, alors à la tête des forces alliées, associé au maréchal Pétain qui vient de rentrer au gouvernement au poste de vice-président du conseil, tous deux persuadés qu’il est temps de négocier un armistice avec l’Allemagne. Entre ces deux visions antagonistes, Paul Reynaud hésite. A la fois désireux de continuer la guerre, il est également contraint par les institutions de la troisième République qui l’empêchent d’être entièrement maître de son destin et de celui de son gouvernement. Sans compter l’influence de sa maitresse Hélène de Portes, germanophile, admiratrice du Maréchal qui finira par le pousser à démissionner pour laisser la place à Pétain. C’est cette lutte fratricide au plus haut niveau du gouvernement français, entre les tenants d’une résistance à tout prix et ceux d’un renoncement dans l’espoir de ne pas tout perdre, entre grandes ambitions nationales et petites ambitions personnelles, entre hauteur de vue et basses mesquineries, que Juin 40 va nous raconter. Et parallèlement à cette « grande histoire », qui n’est après tout que l’agrégat des petites histoires des protagonistes qui la font, Juin 40 nous racontera aussi l’autre « grande histoire », celle de ceux qui vont la subir de plein fouet sans avoir rien décidé. A travers le parcours d’un jeune soldat belge qui n’a pu embarquer à Dunkerque et d’une famille de boulangers dans leur exode entre Fontenay-Trésigny jusqu’à Montrichard, la pièce mettra en évidence le gouffre existant entre le destin des nations et celui de chacun de ceux qui les constituent.
*Hélène de Portes est une comtesse française née le 24 février 1902 et morte dans un accident de voiture le 28 juin 1940. Elle est surtout connue pour l’influence qu’elle a eue sur Paul Reynaud en 1940.

Sorry, no posts matched your criteria.

Laissez votre commentaire !